ALONSO Angel

1923-1994

Né en 1923 à Laredo, ce peintre d’origine espagnole quittera définitivement l’Espagne en 1947 pour rejoindre Paris. Ses premières rencontres artistiques parisiennes sont formatrices : Vieira Da Silva, Arpad Szenes, Tal -Coat, de Stael. Son amitié avec la philosophe Maria ZAMBRANO aura également beaucoup d’importance pour lui. En 1950, de nouveau menacé d’extradition vers l’Espagne franquiste, son cercle de relations et d’amitiés (Michel Leiris, Francis Ponge, Henri Calet ou encore Pierre Descargues) le préserve heureusement.
En 1956, Alonso s’installe à La Laurencie dans le Limousin jusqu’en 1961. En 1962, il découvre les paysages de Genainvilliers (Eure) et il décide immédiatement d’y vivre et travailler. Cela sera pour lui une importante source d’inspiration. À partir de 1982, il s’installe partiellement au 7 de la rue Brézin, atelier de son ami Pierre Tal-Coat, puis définitivement en 1990. Si la personnalité et l’art d’Alonso furent remarqués et aimés par des penseurs ou critiques remarquables (CIORAN, Roger Caillois, Eugène Ionesco), l’artiste fut « un grand solitaire ».